LE BLOG DE FANFG

26 avril 2019

ELOGE DE LA FOLIE - ERASME

MERCI A paul cosquer - Ecoutez de savoureux extraits d'"Eloge de la folie" d'Erasme, sur des illustrations de Hans Holbein le Jeune !

Érasme, également appelé Érasme de Rotterdam (Desiderius Erasmus Roterodamus), né dans la nuit du 27 au 28 octobre, en 1467 (ou en 1466, ou en 1469) à Rotterdam, et mort le 12 juillet 1536 à Bâle, fut un chanoine régulier de saint Augustinphilosophe , humaniste et théologien des Pays-Bas bourguignons, considéré comme l’une des figures majeures de la culture européenne.

Il reste essentiellement connu aujourd'hui pour sa declamatio satirique Éloge de la folie (1511) et, dans une moindre mesure, pour ses Adages(1500), anthologie de plus de quatre mille citations grecques et latines, et pour ses Colloques (1522), recueil d'essais didactiques aux thèmes variés, bien que son œuvre, bien plus vaste et complexe, comprenne des essais et des traités sur un très grand nombre de sujets, sur les problèmes de son temps comme sur l'art, l'éducation, la religion, la guerre ou la philosophie, éclectisme propre aux préoccupations d'un auteur humaniste.

Érasme a milité pour la paix en Europe. Cet engagement européen est fondé sur son cosmopolitisme : « Le monde entier est notre patrie à tous », proclame-t-il dans la Querela pacis. Il est également fondé sur son pacifisme. La discorde sanglante qui divise les Anglais, les Allemands, les Français et les Espagnols lui semble une absurdité. « Pourquoi ces noms stupides nous séparent-ils, puisque le nom de chrétien nous unit ? ».

Dans la biographie qu’il a consacrée à Érasme, Stefan Zweig commente : « au lieu d’écouter les vaines prétentions des roitelets, des sectateurs et des égoïsmes nationaux, la mission de l’Européen est au contraire de toujours insister sur ce qui lie et ce qui unit les peuples, d’affirmer la prépondérance de l’européen sur le national, de l’humanité sur la patrie et de transformer la conception de la Chrétienté, considérée en tant que communauté uniquement religieuse, en celle d’une chrétienté universelle, en un amour de l’humanité humble, serviable, dévoué  (TOUTE LA SUITE SUR WIKIPEDIA)

       Holbein_erasmus2 ERASME PAR HANS HOLBEIN LE JEUNE

Hans Holbein le Jeune fut un peintre et graveur allemand, né à Augsbourg vers 1497 et mort à Londres entre le 8 octobre et le 29 novembre 1543.

En 1523, il rencontre Érasme de Rotterdam qui vit à Bâle depuis 1521 et fait de lui deux portraits, qui deviennent plus tard son laisser-passer pour l'Angleterre où Érasme les fait envoyer à des amis anglais

Hans_Holbein_the_Younger__self_portrait AUTOPORTRAIT 

.

 

 

Posté par LE BLOG DE FANFG à 08:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 avril 2019

MARGUERITE JEANNE CARPENTIER

MERCI A inesvigo - MUSIQUE : If You Leave Me Now - Artiste :Royal Philharmonic Orchestra

Marguerite Angèle Jeanne Carpentier, dite Marguerite Jeanne Carpentier née à Paris 10e le 8 septembre 1886 et morte à Paris 14e le 7 novembre 1965, fut une artiste peintresculptrice et graveur française.

Son père, Charles Auguste (Henri) Barthélémy Carpentier était clerc d'huissier et sa mère, Victoire Perrein, institutrice. Son frère aîné, Georges Carpentier (1877-1929), acteur dans la troupe de Georges Pitoëff, sera un militant cégétiste engagé.

Au commencement du XXe siècle, Marguerite Jeanne Carpentier se démarque par son désir d'indépendance artistique.

Ce n’est qu’en 1900 que cesse la discrimination qui interdisait aux femmes l'entrée à l’École nationale des beaux-arts de Paris. Marguerite Jeanne Carpentier est reçue au concours d'entrée en 1903, à l'âge de 16 ans 1/2 !. Elle est alors la plus jeune des femmes à y avoir jamais été admise.... Elle s'y formera de 1903 à 1909.

   marguerite_jeanne_carpentier_self_portrait_french_artist  AUTOPORTRAIT 

Elle a laissé un Journal d'artiste (1930-1965), précieux témoignage de ce que pouvait vivre une artiste peintre et sculpteur à cette époque.

Toute sa carrière se déroulera à Paris, et à sa mort elle laisse une œuvre considérable.!!

Le Journal

Le Journal de Marguerite Jeanne Carpentier, rédigé de 1930 à 1965, témoigne des aspects multiformes de l'oeuvre de cette artiste et est une source majeure d’informations pour étudier son œuvre, les influences subies et les luttes menées pour la réaliser.

Il se compose de douze cahiers illustrés de centaines de dessins. On découvre au fil de la lecture :

  • conceptions esthétiques, techniques picturales, maîtres préférés
  • gestation des œuvres, dessins préparatoires, modèles
  • expositions, acheteurs, listes récapitulatives d’œuvres vendues, datations etc.

« Il faut continuer ce Journal comme si jamais il ne devait être publié, pour un seul confidentiel exutoire. Il y aura des leitmotivs qui reviendront, des scories. Ce serait le travail d’un styliste d’élaguer ces excroissances et ces répétitions au milieu d’une abondance tumultueuse, mais ce n’est ni mon métier, ni mon but. Mon but, si j’en ai un en cette vie de fleuve multiforme qui va vers l’inconnu et évolue sans cesse, mon but est la connaissance de soi-même et de l’Art. Et justement, ces répétitions m’aideront dans cette recherche et je formulerai ainsi ce qui me hante. »

(TOUTE LA SUITE SUR WIKIPEDIA)

atelier_mjc_grand ATELIER DE MARGUERITE-JEANNE CARPENTIER

 

Posté par LE BLOG DE FANFG à 10:04 - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 avril 2019

HALLELUJAH - ALLELUIA

MERCI A ear8002 - Antonis Koroneos Contemporary Music Orchestra and Choir of ERT Polyphonic Children Choir of Patras conductor: Theodoros Orfanidis Pallas Theatre Athens 24-12-2012 

Hallelujah, qui signifie en hébreu Hallelou « Rendez louange » Yah, Yahweh « à Dieu », est une chanson écrite par Leonard Cohen. Elle a été enregistrée pour la première fois sur son album de 1984 intitulé Various Positions. Elle a été l'objet de multiples reprises, notamment par Jeff Buckley en 1994.

    leonard_cohen

Alléluia est, dans la liturgie juive et chrétienne, un mot exprimant l'allégresse des fidèles. Ce terme est utilisé lors de prières ou à la fin de certains psaumes, spécialement pendant les fêtes pascales. Le mot « Alléluia » ou « Hallelujah » (de l'hébreu הללויה), signifie littéralement « louez Yah ». Yah (ou Jah) est une forme abrégée du tétragramme YHWH (Yahweh, ou Jéhovah) et désigne donc le nom de Dieu dans la Bible. L'expression Alléluia y apparaît vingt-cinq fois, dont quatre fois dans les écritures grecques chrétiennes (Nouveau Testament), en Apocalypse 19:1, 3, 4, 6.

Musique religieuse

 

Posté par LE BLOG DE FANFG à 10:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2019

LES SCULPTEURS LALANNE

MERCI A Kiki Isvy  - MUSIQUE : Flor d'Luna (Moonflower) - Artiste : Santana  -  et  Medley  - Artiste :Gipsy Kings

Ils formaient un couple d’artistes mythique, à l’esprit fantaisiste… Claude, moitié du duo « les Lalanne », vient de s’éteindre cette nuit à l’âge de 95 ans. Connue pour ses sculptures poétiques inspirées de la nature, Claude Lalanne a travaillé toute sa vie en connivence avec son alter-ego espiègle (et mari), François-Xavier, décédé en 2008. Hommage. (    BEAUX-ARTS )

Les Lalanne étaient un duo d'artistes français composé du couple marié François-Xavier Lalanne (1927-2008) et de Claude Lalanne (1924-2019)

    le_couple_lalanne

François-Xavier Lalanne est né à Agen, en France , et a reçu une éducation jésuite. À 18 ans, il s'installe à Paris et étudie la sculpture, le dessin et la peinture à l' Académie Julian . En 1948, Lalanne travailla comme préposé au musée du Louvre dans la section des antiquités orientales. François-Xavier a loué un studio à Montparnasse ], voisin de son ami Constantin Brâncuși , après avoir terminé son service militaire obligatoire. Brâncuși a présenté Lalanne à des artistes tels que Max Ernst , Man Ray , Marcel Duchamp et Jean Tinguely .

Il rencontre Claude Lalanne à sa première exposition en 1952.L'exposition marque la fin de la peinture pour François-Xavier alors que Claude et lui commencent leur carrière de sculpteur ensemble.

Chatsworth Gardens - geograph.org.uk - 597020

En 1983, François-Xavier Lalanne a été chargée par le ministère français de la Culture de concevoir de nouvelles fontaines monumentales pour la place située en face de l' Hôtel de Ville, à Paris , ainsi que de concevoir des jardins pour les Halles reconstituées du centre de Paris.

Claude Lalanne (1924-2019) est né à Paris et a étudié l'architecture à l' École des Beaux-Arts et à l' École des Arts Décoratifs . Elle s'est impliquée dans la communauté d'artistes de l'impasse Ronsin, Montparnasse, Paris et est devenue amie avec les artistes américains Larry Rivers et Jimmy Metcalf qui l'ont aidée à développer l'art de la galvanoplastie .

Claude Lalanne est devenu connu du grand public en France en 1976 lorsque le chanteur Serge Gainsbourg a choisi l’une de ses œuvres, "L’homme à la tête de chou", pour le titre et la couverture de son album.

Les Lalanne sont représentés par la galerie Paul Kasmin à New York et les arts Ben Brown à Londres .

Les Lalanne étaient connus pour co-créer sur des projets plutôt que pour collaborer. Alors que François-Xavier privilégiait la sculpture de thèmes animaliers, Claude préférait la végétation!

Les thèmes abordés collectivement vont à l’encontre de la tendance actuelle de l’art abstrait dans les années 1960. Le couple a cru et François-Xavier a affirmé que "l'art suprême est l'art de vivre". Le couple a commencé à attirer l'attention du public à Paris dans les années 1960, lorsque Yves Saint Laurent et Pierre Bergé ont commandés. 

En particulier, les moutons de bronze réalistes de François-Xavier recouverts de peau aux côtés des aubes de lys de Claude ont été exposés dans la bibliothèque d'Yves Saint Laurent et de Pierre Bergé.

Leur première exposition réunissait le célèbre bureau de rhinocéros de François-Xavier, Rhinocrétaire , et la sculpture de chou avec des cuisses de poulet de Claude.

Des thèmes similaires de "Les Lalanne" ont classé leurs œuvres comme une ode au surréalisme et à l’Art nouveau.

Pomme de Londres (2007)

Ces dernières années, les œuvres de Les Lalanne ont été exposées dans différents lieux de la ville de New York. En 2009, le duo d'artistes a participé à Park Avenue Recession Art, un projet développé par la galerie Paul Kasmin, la division d'art public du département des parcs de la ville de New York et le comité du Fonds pour la sculpture de Park Avenue. Le projet comportait une série de sculptures entre les passages pour piétons de Park Avenue. Les pièces présentées étaient une pomme de bronze appelée "Pomme de New York" sur la 52e rue, "Moutons" sur la 53e rue, "Choupatte (Très Grand)" sur la 56e rue et "Singe Avisé (Très Grand)" sur la 58e rue était la dernière sculpture de François-Xavier.

À l'automne 2013, les moutons de M. LaLanne constituaient l'installation inaugurale de "Getty Station", une ancienne station-service conçue par le promoteur immobilier et collectionneur d'art Michael Shvo dans le quartier de Chelsea à Manhattan, en grande pompe.

Francois_Xavier_F ATELIER 1967

 

 

 

Posté par LE BLOG DE FANFG à 10:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 avril 2019

NOTRE-DAME AU COEUR DE L'HISTOIRE

MERCI A Des Racines et des Ailes  - Archive de l'émission "Des Racines et Des Ailes". Ce reportage a été diffusé sur France 3 le 13/02/13.

SITE OFFICIEL : http://www.notredamedeparis.fr/

INCENDIE DE NOTRE-DAME LE 15/4/2019

notre_dame_incendie (L'INTERNAUTE)

NOTRE-DAME - La cathédrale de Notre-Dame de Paris a été ravagée par un gigantesque incendie ce lundi. L'essentiel de la toiture et de la charpente du monument sont partis en fumée, ainsi que la flèche qui s'est effondrée. Le feu serait parti des combles pour gagner la charpente, sur plus de 100 mètres de poutres en bois...

Notre-Dame : l'enquête s'annonce longue : Comme le relaye BFM TV ce matin, l'enquête ouverte par le parquet de Paris pour "destruction involontaire par incendie" est partie pour durer. La police scientifique attend que le travail des pompiers se termine pour pénétrer dans la cathédrale et commencer le sien, notamment pour "faire les premières constatations et prélèvements" avec l'objectif de déterminer l'origine de l'incendie de Notre-Dame de Paris. 

"L’enquête va prendre du temps, avec notamment le temps incompressible des analyses", prévient une source policière. (L'INTERNAUTE)

 

 

 

 

Posté par LE BLOG DE FANFG à 09:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 avril 2019

MARC CHAGALL et DAVID Mc NEIL (fils)

MERCI A Rakam Embert - MUSIQUE : 

David McNeil, né le 22 juin 1946 à High Falls (en) (Comté d'UlsterÉtat de New York), est un auteur, compositeur, interprète de chansons, également romancier, américain arrivé en France en 1948.

          david_mc_neil_guitare2

Ses chansons ont, entre autres, été interprétées par Yves Montand(HollywoodCouleursNostalgie d'Angie...), Alain Souchon(CasablancaJ'veux du cuirNormandie LusitaniaParachute doré), Julien Clerc (MélissaHélèneLes Aventures à l'eau...) mais aussi Jacques DutroncSacha DistelRobert CharleboisRenaud ou encore Laurent Voulzy.

David McNeil est le fils du peintre français d’origine russe Marc Chagall et de Virginia Haggard. Il porte le nom du mari de sa mère car elle n'était pas divorcée lors de sa liaison avec Chagall.

En 1952 sa mère rompt avec Marc Chagall et se remarie avec le photographe belge Charles Leirens. Vers 1970, sa mère vit en Belgique et David McNeil fait partie du milieu du cinéma underground belge. Il compose pour La tête froide de Patrick Hella, est l'assistant de Henri Storck sur Les fêtes de Belgique et réalise plusieurs brûlots dont Week-end en 1968, What Happened to Eva Braun en 1971 et Les aventures de Bernadette Soubirous en 1973.

               david_7

Après avoir décrit son enfance avec son père, Marc Chagall, dans son livre Quelques pas dans les pas d'un ange, il publie en 2006 Tangage et roulis aux éditions Gallimard.

                       david

 Son livre, 28, boulevard des Capucines', sorti chez Gallimard en 2012, est un livre de souvenirs, évoquant son enfance et les rencontres de sa vie d'artiste : Yves Montand, Laurent Voulzy, Robert Charlebois, etc!!

  • dernier livre : Un vautour au pied du lit, Gallimard, coll. « Blanche », 2017.
  •     david_6

 

 

 

 

Posté par LE BLOG DE FANFG à 08:56 - Commentaires [6] - Permalien [#]
11 avril 2019

HONORE DAUMIER - PEINTURES

MERCI A lyrik13travel

Honoré Daumier (Marseille 26 février 1808 - Valmondois 10 février 1879), fut un graveur, caricaturiste, peintre et sculpteur français, dont les œuvres commentaient la vie sociale et politique en France au XIXe siècle.

              daumier

Dessinateur prolifique, auteur de plus de quatre mille lithographies, il est surtout connu pour ses caricatures d'hommes politiques et ses satires du comportement de ses compatriotes.

La valeur de sa peinture a aussi été reconnue, bien qu'à titre posthume seulement. Il est considéré de nos jours peut-être comme l'un des plus grands peintres français du XIXe siècle. Il a changé la perception que nous avons sur l'art de la caricature politique.

Son style pictural diffère de son travail graphique, il est difficile de reconnaître le créateur de Robert Macaire, des Bas bleus, des Bohémiens de Paris, et des Masques, dans les tableaux du Christ et ses Apôtres (Rijksmuseum d'Amsterdam) ou, dans son Bon Samaritain, son Don Quichotte et Sancho Panza, son Christ moqué, ni même dans les esquisses de la collection Ionides de South Kensington.

Daumier est l'un des premiers peintres qui ait abordé des sujets réalistes, quand bien même son style en est fort éloigné ; l'on pourrait parler de réalisme intériorisé : "Il est plus un réaliste d'intention qu'un réaliste de fait, et cette étiquette, qui lui est fréquemment apposée, n'est généralement due qu'à l'énoncé de ses oeuvres. (..)

Contrairement à Courbet, il prend toujours du recul par rapport à la réalité, lui imposant l'empreinte profonde de son individualité." Sa peinture, restée souvent confidentielle, mais néanmoins connue des plus grands, n'a guère rencontré de succès jusqu'à l'année qui a précédé sa mort, en 1878, lorsque Paul Durand-Ruel a accueilli ses œuvres dans ses galeries pour démontrer l'étendue du talent de celui qui fut surnommé le « Michel-Ange de la caricature ».

La valeur de son œuvre peint, (quelque cinq cents tableaux), Daumier est considéré de nos jours comme l'un des plus grands peintres français du XIXème siècle.

   daumier_1934

Entre 1830 et 1835, il réalisa environ 1 000 gravures sur bois et 4 000 lithographies, principalement pour des journaux libertaires dont, parmi les plus connues figurent :

  • Gargantua (1831), une caricature lithographique de Louis-Philippe Ier qui lui valut six mois de prison ;
  • Un portrait-charge sculpté de Charles Philipon (1833), journaliste et directeur de La Caricature et du Charivari ;
  • Le Wagon de troisième classe (1864), une peinture qui dénonce la pauvreté ;
  • Les Amateurs d'estampesmusée national des beaux-arts d'Alger.  

                 DAUMIER_LIVRE

 

Posté par LE BLOG DE FANFG à 08:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 avril 2019

HENRI MANGUIN

MERCI A INESVIGO - MUSIQUE : Les Nuits d'été, Op. 7, H. 81: II. Le Spectre de la rose - Artiste : Régine Crespin 

                   henri_manguin

Henri Charles Manguin fut un peintre français, né à Paris le 23 mars 1874 et mort à Saint-Tropez le 25 septembre 1949.

Il est l'un des principaux représentants du fauvisme français en 1905.

En 1889, Henri Manguin abandonne ses études au lycée Condorcet à Paris pour se consacrer à la peinture. En 1894, il fréquente l'atelier de Gustave Moreau à l'École des beaux-arts de Paris, où il se lie d'amitié avec Albert MarquetHenri MatisseJean PuyAlbert Huyot, et Georges Rouault.

En 1899, il épouse Jeanne Carette qui sera, à quelques exceptions près, son unique modèle, et avec qui il a eu trois enfants. Il expose à la galerie B.Weill et au Salon de la Société nationale des beaux-arts. En 1902, il participe pour la première fois au Salon des indépendants.

En 1904, Manguin découvre Saint-Tropez et se lie avec Paul Signac. Il expose au Salon d'automne, aux États-Unis et à la Biennale de VeniseAmbroise Vollard lui achète 150 tableaux. Lors d'une exposition particulière à la galerie Druet en 1906, Manguin se lie avec Henri-Edmond Cross. Il voyage en Italie et expose à Zurich et Bucarest.

En 1909, il s'installe à Neuilly-sur-Seine et participe à une exposition de groupe en Russie. Il séjourne à Honfleur chez Félix Vallotton, où il rencontre des collectionneurs suisses, les Hahnloser. Il se fixe l'été à Sanary-sur-Mer, où il voit souvent Henri Lebasque, et expose à Berlin.

Il habite à Lausanne pendant la Première Guerre mondiale. En 1924, il participe au projet du futur musée de l'Annonciade à Saint-Tropez. Il expose à la galerie Bing en 1927. En 1938, la galerie Druet ferme, son fils rachète les invendus : Manguin en détruit huit, puis expose dans le monde entier. Il loue un atelier à Avignon en 1942.

Henri Manguin meurt dans sa maison de l'Oustalet à Saint-Tropez le 25 septembre 1949. Le Salon organise une rétrospective posthume de ses œuvres en 1950.

Expositions monographiques

 

Posté par LE BLOG DE FANFG à 09:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 avril 2019

VASSILY KANDINSKY

MERCI A muziczone - MUSIQUE : music of Lorenza Ponce shared with permission. http://www.lorenzaponce.com !

                     Vassily_Kandinsky_8719

Vassily Kandinsky (en russe : Василий Васильевич КандинскийVassili Vassilievitch Kandinski), né à Moscou le 22 novembre 1866 (4 décembre 1866 dans le calendrier grégorien) Il acquiert la nationalité française en 1939. Il s'éteint à Neuilly-sur-Seine en 1944, laissant une œuvre abondante.

Il fut un peintregraveur, théoricien de l’artpoète et dramaturge russe, naturalisé allemand, ukrainien puis français.

Considéré comme l’un des artistes les plus importants du XXe siècle aux côtés, notamment, de Picasso et de Matisse, il est l'un des fondateurs de l'art abstrait :

        vassily

il est généralement considéré comme étant l’auteur de la première œuvre non figurative de l’histoire de l’art moderne, une aquarelle de 1910 qui sera dite « abstrait ». Certains historiens ou critiques d'art ont soupçonné Kandinsky d'avoir antidaté cette aquarelle pour s'assurer la paternité de l'abstraction, au motif qu'elle ressemble à une esquisse de sa Composition VII, de 1913!

Cette aquarelle, qui serait le premier tableau abstrait au monde, a soulevé controverses et discussions, et suscité bien des thèses contradictoires. Deux tendances s'opposent : celle qui la date réellement de 1910, et qui l'inclut dans une série d'études pour Composition VII, celle qui rejette cette datation et la rapproche des œuvres et du style de 1913. Plaident pour cette dernière thèse le format inhabituel et trop grand pour l'époque, et surtout une inscription tardive de cette œuvre dans le registre manuscrit que tient régulièrement Kandinsky à partir de 1919!

La création par Kandinsky d’une œuvre purement abstraite n’est pas intervenue comme un changement abrupt, elle est le fruit d’un long développement, d’une longue maturation et d’une intense réflexion théorique fondée sur son expérience personnelle de peintre et sur l'élan de son esprit vers la beauté intérieure et ce profond désir spirituel qu’il appelait la « nécessité intérieure », et qu’il tenait pour un principe essentiel de l’art!

(TOUTE LA SUITE SUR WIKIPEDIA)

composition_x_1939COMPOSITION 10 - 1939  

Vassily_Kandinsky__1913__ COMPOSITION 1913

                            wassily_kandinsky_bayerisches_dorf_mit_feld_

 

 

 

 

Posté par LE BLOG DE FANFG à 10:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 avril 2019

GABRIELE MÜNTER

MERCI A inesvigo -Bach-double violin concerto

MUSIQUE : Concerto for Two Violins in D Minor, BWV 1043: II. Largo ma non  - Artiste :Eugen Duvier

Gabriele Münter (Berlin19 février 1877 – Murnau am Staffelsee19 mai 1962)fut une peintre allemande du mouvement expressionniste.

   gabriele5

Elle est l'une des représentantes majeures de l'avant-garde munichoise du début du XXe siècle en tant que membre du mouvement artistique Der blaue Reiter (mouvement du Cavalier bleu).

Née à Berlin de parents bourgeois qui ont soutenu sa vocation de peintre avant de mourir prématurément, elle s'intéresse très tôt à l'art et suit des cours particuliers de dessin avant de fréquenter l'École d'art pour femmes de Düsseldorf à partir de 1897, son sexe lui interdisant d'entrer dans une académie des beaux-arts.

Après un voyage de deux ans aux États-Unis, Münter déménage à Munich en 1901. Ne pouvant toujours pas entrer à l'académie des Beaux-Arts, elle fréquente une école de peinture pour femmes, tout en se rendant aux cours de peinture de l'école de Vassily Kandinskyla Phalange.

À l'été 1902, le peintre russe invite sa brillante élève à suivre ses cours d'été dans les Alpes, au sud de Munich, dans le village de Murnau am Staffelsee, en Bavière. Pendant ce séjour, une relation amoureuse s'établit entre le maître et sa jeune élève qui continue de suivre ses cours pendant un an, jusqu'à ce que Kandinsky ferme son école. Gabriele Münter et Vassily Kandinsky affichent alors leur liaison ; ils vivent ensemble sans être mariés, ce qui constitue en soi un acte de courage pour une jeune femme au début du XXe siècle.

                        gabriele7

Vie après-guerre

Après la Seconde Guerre mondiale, Münter est chargée d'une rétrospective sur les œuvres du Cavalier bleu pour la Maison des Arts de Munich. À partir de 1950, une exposition de ses œuvres complètes est présentée dans de nombreux musées allemands. Pour son quatre-vingtième anniversaire, elle offre à la ville de Munich l'intégralité de sa collection, qui compte beaucoup de ses propres œuvres, mais aussi plus de quatre-vingt œuvres de Wassily Kandinsky et d'autres membres du Cavalier bleu, offrant subitement une renommée internationale à la Galerie du Lenbachhaus de Munich.

Cette galerie abrite aujourd'hui la plus importante collection des œuvres du groupe du Cavalier bleu.

La « maison des Russes » de Murnau, aujourd'hui transformée en musée, abrite des œuvres personnelles de Gabriele Münter et Wassily Kandinsky et expose, outre des meubles et des murs peints, une collection d'objets folkloriques.

Un prix Gabriele Münter a été créé.

Le style de Münter a évolué au long de sa carrière mais c’est en 1908 à Murnau am Staffelsee que son développement artistique prend un tournant majeur alors qu’elle délaisse la touche et les couleurs impressionnistes1 pour adopter un nouveau style : l’expressionnisme

 Son style se caractérise désormais par des couleurs pures appliquées en aplat ainsi que par des formes simplifiées, souvent délimitées par des contours noirs. Ses compositions sont dépourvues d’ombres et la perspective est réduite en faveur de la surface. Ce renouveau formel témoigne d’une quête de synthèse et d’une volonté de s’émanciper du modèle de la nature pour faire prévaloir l'expression d'un sentiment intérieur.

Peintre de plein air, les paysages sont son motif préféré et constituent une source d’inspiration constante depuis ses tout débuts. La nature morte et le portrait font également partie des genres qu’elle pratique, son art restant presque toujours figuratif.! (SUITE SUR WIKIPEDIA)

gabriele gabriele8

 

 

Posté par LE BLOG DE FANFG à 09:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]