LE BLOG DE FANFG

20 septembre 2019

SYLVIE FORTIN

MERCI A Chantille de Lincourt - MUSIQUE : Waltz in C-Sharp Minor, Op. 64, No. 2 - ARTISTE : Arthur Rubinstein

Si vous rencontrez Sylvie Fortin, vous ne pourrez jamais l'oublier ! Cette artiste peintre expose ses magnifiques oeuvres dans sa galerie de Gerberoy dans l'Oise.

Ses peintures se déclinent sur toile, sur bois, sur ardoise et sur zinc. Dans son petit atelier, ses oeuvres éclosent lentement sous ses doigts en de superbes compositions florales très colorées.

Arrêtez-vous dans sa galerie, vous serez enchantés! Galerie du Guet, 28 rue du Logis du Roy. Gerberoy.

SITE OFFICIEL : https://sylviefortin.fr/

Diplômée des Arts Décoratifs de Paris, Sylvie Fortin a suivi pendant trois ans des cours de restauration de tableaux anciens. Puis, après quelques années de graphisme dans l'édition et la publicité, elle choisit très vite de s'orienter vers la peinture de chevalet et, dès lors, de se consacrer essentiellement à cet art.

Ses œuvres lui valurent rapidement une solide notoriété par les nombreuses expositions qu'elle fit aussi bien à Paris que dans d'autres villes de province et même à l'étranger.

Sa palette, qu'elle sait faire chanter au gré de son inspiration, traduit avec bonheur les formes et les couleurs des multiples variétés de fleurs qu'elle se plait à organiser dans de somptueuses compositions qui sont le véritable reflet de sa nature profonde.

FORTIN  fortin_4

Posté par LE BLOG DE FANFG à 10:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 septembre 2019

COLLEGE DE JAZZ A MARCIAS

MERCI A ARTE - https://www.arte.tv/fr/videos/083833-... Marciac, petit village du sud-ouest de la France, est connu pour son festival de jazz qui attire chaque été des amateurs du monde entier. Le jazz, c'est une musique originaire du Sud des Etats-Unis, apparue vers les années 1900. Et les habitants de Marciac l'adorent tellement, que les enfants en jouent même au collège toute l'année.!

site : https://marciac.mon-ent-occitanie.fr/bienvenue-au-college/classe-jazz/

Si le festival Jazz in Marciac est une référence bien au-delà de la scène jazz française, on sait moins que le festival prend grand soin de ses petits. Tout au long de l’année scolaire, le collège marciaquais propose à ses élèves des ateliers d’initiation au jazz, cinq heures hebdomadaires d'un enseignement musical unique en son genre. Du jazz au collège, programme initié il y a plus de vingt ans, un pari audacieux et relevé haut la main, aujourd'hui modèle de l’enseignement musical au service de l'épanouissement personnel des jeunes.

 https://www.francemusique.fr/savoirs-pratiques/du-jazz-au-college-marciac-un-exemple-unique-du-jazz-comme-outil-d-epanouissement-36111

                    jazz

Posté par LE BLOG DE FANFG à 09:20 - Commentaires [3] - Permalien [#]
15 septembre 2019

TCHAIKOVSKY ET LES PEINTRES DE RUSSIE

MERCI A Mikaelle Brumik - MUSIQUE : Swan Lake, Op.20, Act III: Russian Dance (Cadenza - Andante semp - Artiste : Philharmonia Orchestra/John Lanchbery

PEINTRES AMBULANTS ET AUTRES PEINTRES RUSSES Les Ambulants ou Itinérants est le terme donné au mouvement réaliste apparu en Russie vers 1863 au moment de la création des premiers zemstvos et qui perdurera jusqu’aux années 1923.

Les peintres ambulants pratiquaient essentiellement une peinture de genre à caractère social ou historique, ainsi que le portrait, le paysage russe et un peu de natures mortes.

La Société des expositions itinérantes, ou Peredvizhniki, est un mouvement artistique russe contestant contre l'art académique russe qui ne s'intéressait qu'à Moscou et St-Petersbourg.

Les artistes Itinérants ont ainsi organisé des expositions nomades pour amener l'art en province en Russie à partir de 1870, de Kiev a Riga.

Leur style et leurs idéaux suivent de près les tendances de la littérature russe du 19ème (Dostoevsky etc.) et leur esthétique est assez largement dictée par l'artiste le plus connu du mouvement, Ilya Repin. A mi-chemin entre le réalisme et le symbolisme, les Itinérants s'illustrent dans plusieurs genres:Le naturalisme: Les Itinérants peignaient des scènes de la vie quotidienne russe avec beaucoup de détails naturalistes, mais aussi une dimension dramatique qu'on trouve moins dans le réalisme plus occidental.Le folklore russe: En s'inspirant de la littérature, beaucoup des Itinérants ont illustré des scènes de légende ou de folklore de russie ou d'Europe de l'Est en gardant une esthétique réaliste.

Le paysage Le genre dominant des Itinérants était bien entendu le paysage, puisque leur vie de voyages leur permettait de voir et de peindre toute la Russie.le naturalisme, le symbolisme et l’impressionnisme semblent s'être invités en même temps en Russie avec la naissance des expos des Itinérants. Leur esthétique est intéressante!

Celui qui peut le plus inspirer en illustration est sûrement Ilya Repin, mais il y a des choses à apprendre chez tous les autres

Tchaïkovski ou Tchaïkovsky (en russe : Пётр Ильич Чайковский, [ˈpʲotr ɪlʲˈjit͡ɕ t͡ɕɪjˈkofskʲɪj] Prononciation du titre dans sa version originale Écouter),fut un compositeur russe de l’époque romantique né le 7 mai (25 avril) 1840 à Votkinsk et mort le 6 novembre (25 octobre) 1893 à Saint-Pétersbourg.

peintre_ambulant peintres_russes

 

Membres des ambulants en 1886. Sergueï AmmossovAlexandre KisseliovNikolaï NevrevVladimir MakovskiAlexandre LitovtchenkoIllarion PrianichnikovKirill LemokhIvan KramskoïIlia Répine, , Nikolaï Makovski.  Grigori MiassoïedovConstantin SavitskiVassili PolenovIefim VolkovVassili SourikovIvan ChichkineNikolaï IarochenkoPavel BrioullovAlexandre Beggrov.

Posté par LE BLOG DE FANFG à 09:57 - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 septembre 2019

STREET ART CITY - FRANCE

MERCI A Région Auvergne-Rhône-Alpes - Dans ce numéro de Voyons Voir, direction Lurcy-Lévis dans l'Allier. C'est dans un ancien centre des PTT que, depuis quelques mois, les meilleurs artistes de rues du monde viennent poser leur graph à « Street Art City ».

Un projet initié il y a 1 an par Gilles et Sylvie Iniesta, entrepreneurs du pays, pour créer une résidence d'artistes unique au monde.

Invités : • Gilles Iniesta, président-fondateur de "Street Art City" • Andrew Wallace, artiste-grapheur martiniquais • Pec, artiste-grapheur lyonnais Reportage : Portrait de Petite Poissonne, artiste-graphiste grenobloise

SITE OFFICIEL : https://www.street-art-city.com/ -  "Villa Médicis du Street art".

                       STREET_ART

 

Posté par LE BLOG DE FANFG à 09:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 septembre 2019

POPECK ET LA VISITE DU MUSEE

MERCI A Petit Bonheur - POUR SOURIRE UN PEU!!

Judka Herpstudit Popeck, est un humoriste et acteur français né le 18 mai 1936 à Paris.

Fils d'immigrés juifs d'Europe de l'Estenfant caché pendant la guerre, il s'oriente d'abord vers une carrière d'acteur dramatique sous le pseudonyme de Jean Herbert.

Au milieu des années 1960, inspiré par la personnalité de son père, il crée le personnage de Popeck, vieux grognon râleur, reconnaissable à son accent yiddish, son costume trois-pièces et son chapeau melon, vendeur de caleçons molletonnés de son état, qui ne cesse de répéter à son auditoire : « On n'est pas des sauvages, tout de même ! ».

Ses nouveaux succès d'humoriste le poussent progressivement à abandonner le répertoire classique au profit de spectacles comiques et de sketchs qu'il joue d'abord dans de petits théâtres, puis sur des scènes plus importantes, comme l'Olympia ou le palais des congrès. Certains d'entre eux sont devenus des classiques, à l'instar du Tribunal, du Dîner chez Maxim's ou du Bois de Boulogne.

En parallèle de ses spectacles, Popeck a aussi participé à une vingtaine de films, au cinéma ou à la télévision, dont Les Aventures de Rabbi Jacob de Gérard Oury (1973), Le Pianiste du réalisateur oscarisé Roman Polanski (2002) ou, plus récemment, Ils sont partout d’Yvan Attal (2016).

Souvent considéré comme « le doyen de l'humour » en France, Popeck continue de se produire régulièrement sur scène, à Paris ou en province.!!

popeck_6 popeck

Posté par LE BLOG DE FANFG à 09:34 - Commentaires [3] - Permalien [#]

09 septembre 2019

PEGGY GUGGENHEIM - LA REINE DE VENISE

MERCI A Stupéfiant ! -Son surnom c’était « Madame Casanova ». Son nom, Peggy Guggenheim. Elle collectionnait les hommes et les artistes. C’était une incroyable découvreuse de talent, une visionnaire de l’art du XXe siècle et son histoire est, bien sûr, passée par Venise. «Stupéfiant !», le magazine culturel présenté par Léa Salamé.

                        peggy_5

Marguerite « Peggy » Guggenheim  une mécène américaine, collectionneuse d'art moderne et galeriste, née le 26 août 1898 à New York dans le quartier Ouest de la 69e avenue et morte le 23 décembre 1979 à Camposampiero dans la province de Padoue, près de Venise où elle a passé les dernières années de sa vie.

Autodidacte en art moderne, elle a appris, avec des amis comme Marcel Duchamp ou Jean Cocteau, à apprécier l'art abstrait dont elle a ensuite fait la promotion, avec beaucoup de discernement, allant à l'encontre même de son oncle, Solomon Guggenheim, qui mettra un certain temps avant de reconnaître la valeur des acquisitions de Peggy.

Elle a ouvert une galerie à Londres sous le nom de « Guggenheim Jeune », encourageant les artistes alors peu connus. Pendant la Seconde Guerre mondiale, usant du prestige de son nom et de sa nationalité américaine, elle a sauvé un grand nombre d'artistes pour lesquels elle a obtenu de faux papiers et elle a financé leur passage aux États-Unis, apportant son aide à Varian Fry.

Son nom reste lié au musée qu'elle a fondé à Venise sur le Grand Canal, dans le palais Venier dei Leoni, qui a été sa dernière résidence. Sa vie tourmentée de femme légère, « mangeuse d'hommes » a occulté le travail de recherche et le « flair » dont elle a su faire preuve à l'instar de son oncle Solomon R. Guggenheim.

Mais de retour à New York, en 1959, pour l'inauguration du musée de son oncle, elle est effarée par la tournure commerciale que le mouvement artistique américain a prise, et dans son autobiographie, elle porte un jugement très sévère sur le nouveau « monde de l'art ».

(TOUTE LA SUITE SUR WIKIPEDIA)

peggy LA REINE DE VENISE

 

Posté par LE BLOG DE FANFG à 09:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 septembre 2019

MUSEE GUGGENHEIM - BILBAO

MERCI A Rogelio León - LE MUSEE : https://www.guggenheim-bilbao.eus/fr

Le musée Guggenheim de Bilbao est un musée d'art moderne et contemporain situé à Bilbao au Pays basque espagnol qui a ouvert au public en 1997.

C'est l'un des cinq musées de la fondation Solomon R. Guggenheim. La structure innovante du bâtiment a été dessinée par Frank Gehry dans le style qui l'a rendu célèbre. Sa silhouette est le fruit d'un assemblage singulier de pierre, de verre et de titane.

Le musée devint rapidement un des bâtiments contemporains les plus connus et appréciés au monde, ce qui a énormément fait pour le renouveau et la notoriété de la ville. Les chercheurs ont appelé cet impact, sur toute une ville, de la construction et de l'ouverture au public d'un lieu culturel remarquable, depuis l'ouverture du musée Guggenheim de Bilbao, « Effet Bilbao »!!

L'inauguration du musée et l'ouverture au public ont lieu le 18 octobre 1997, en présence du roi Juan Carlos d'Espagne.

Le musée par lui-même crée un afflux très important de touristes parfois plus attirés par le plaisir de contempler le bâtiment que par la visite des collections. En 2007, le musée, qui accueille un million de visiteurs par an, contribue à hauteur de 1,57 milliards d'euros à l'économie du Pays basque espagnol et a engendré 45 000 emplois directs ou indirects sur la période écoulée depuis son ouverture.

En 1998, l'institution reçoit la Médaille d'or du mérite des beaux-arts par le ministère de l'Éducation et de la Culture!

Parmi les œuvres importantes du Guggenheim Bilbao, on peut citer les sculptures gigantesques de Richard Serra, les installations de Jenny Holzer, une Araignée de Louise Bourgeois (1999), ou bien encore le chien géant Puppy habillé de fleurs, œuvre de l'artiste Jeff Koons (1992) situé à l'entrée. Les peintures et les sculptures traditionnelles sont en minorité par rapport aux arts moins académiques.

Les expositions du musée changent souvent (quatre à six expositions différentes par an), et sont très éclectiques, allant de l'histoire de l'art chinois ou russe à l'art moderne et contemporain des XXe et XXIe siècles! (SUITE SUR WIKIPEDIA)

Guggenheim_bilbao_jan05

Posté par LE BLOG DE FANFG à 09:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 septembre 2019

LA SYMBOLIQUE DU GLOBE -" EXPO LE MONDE EN SPHERES"

MERCI A BnF - Bibliothèque nationale de France

Dans la main de Dieu ou dans celle des princes, le globe a pris au fil du temps des significations diverses. Mais, image du ciel ou de la Terre ou plus simplement du monde dans sa globalité, le globe demeure à travers ses métamorphoses l'image d'une aspiration à l'unité, à l'ordre, à la beauté. Pour en savoir plus, visitez le site de l'exposition virtuelle : https://c.bnf.fr/BXO

L’exposition Le Monde en sphères (du 16 avril au 21 juillet 2019 – site François-Mitterrand de la Bibliothèque nationale de France, Paris 13e) raconte l'histoire de la représentation sphérique du monde au fil des siècles.

Un parcours de près de 200 pièces permet de retracer 2500 ans d’une histoire des sciences et des représentations du ciel et de la Terre. Au cœur de l'exposition, une quarantaine de globes et de sphères, issus pour la plupart des collections de la BnF, sont mis en lien avec des œuvres qui en éclairent la production, les usages et la dimension symbolique.

Des dispositifs multimédias 3D permettent d’explorer en détail quelques-unes de ces sphères et de pénétrer les mystères de leur conception et de leur fabrication. L'exposition se déroule site François-Mitterrand du 16 avril au 23 juillet 2019. Plus d'informations : https://c.bnf.fr/BkL

Version numérique 3D : © DNP Dai Nippon Printing Co., Ltd. [2015] Cette exposition a été présentée du 23 mars au 2 juin 2018 au Louvre Abu Dhabi. Pour cette première étape, elle a été organisée par la Bibliothèque nationale de France, le Louvre Abu Dhabi et l’Agence France-Muséums Avec le concours de la bibliothèque Sainte-Geneviève!

        _Coronelli_globe_terrestre GLOBE TERRESTRE DE CORONELLI  - 1683 - BNF

Posté par LE BLOG DE FANFG à 10:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 septembre 2019

EXPO GOTLIB AVEC GOTAINER - ET GOTLIB NOUS A QUITTE

MERCI A ENTREE LIBRE -  SITE OFFICIEL : https://www.marcelgotlib.com/

Marcel Gottlieb, dit Gotlib, né le 14 juillet 1934 à Paris et mort le 4 décembre 2016 au Vésinet (Yvelines) fut un auteur français de bande dessinée. Il est surtout connu pour ses histoires humoristiques(Gai-LuronLes DingodossiersLa Rubrique-à-bracSuperdupont) et les nombreuses pages qu'il a publiées dans deux importants mensuels qu'il a créés dans les années 1970L'Écho des savanes et Fluide glacial.

En 1951, il travaille à l’OCP (Office commercial pharmaceutique), tout en suivant les cours du soir de l'École supérieure des arts appliqués Duperré dans la classe de Georges Pichard. Il trouve ensuite une place de lettreur chez Opera Mundi-Edi Monde, qu'il quitte à son retour du service militaire (qui a duré 28 mois) pour tenter sa chance à son compte. Il réalise de nombreux albums à colorier, contes, livres pour enfants.

Il fait ses débuts dans la bande dessinée en 1962, dans le journal Vaillant, où il dessine diverses pages comme GilouKlopPuck et Poil, et surtout Nanar, Jujube et Piette, série qu'il mène à bien durant six années et au sein de laquelle apparaît le personnage de Gai-Luron, dont la publication se poursuit dans Pif Gadget jusqu'en 1971.

Toujours dans les années 1960, il dessine dans Record les conférences du « Professeur Frédéric Rosbif », dont certaines idées seront reprises pour le personnage du Professeur Burp dans la Rubrique-à-brac. Il illustre également des livres de contes pour enfants, comme Titou fait le ménage (sous la signature des textes de J. Djament — Jacques Diament, le futur rédacteur en chef de Fluide glacial — et des dessins de Marclau — contraction de Marcel et Claudine)

Entré au journal Pilote, où il travaillera pendant dix ans, il y crée en 1965 avec René Goscinny la série les Dingodossiers. Goscinny, alors rédacteur en chef, apprécie l'humour de Gotlib, proche du magazine de BD satirique américain Mad. Après quelques albums en collaboration, il estime Gotlib mûr pour créer une série en solo : ce sera la Rubrique-à-brac, petite révolution dans le monde de la BD comique. Le style et les histoires de Gotlib vont énormément évoluer : au fil des histoires, le trait du dessin se fait plus gras, plus travaillé. Gotlib s'éloigne du style de Bill Elder pour se rapprocher du style de Tex Avery, les personnages sont de plus en plus déformés. Il mène pour le scénario et l'humour une expérience qu'il poursuivra jusqu'à la fin de sa carrière : la montée de l'absurde (départ calme suivi d'une évolution burlesque du faciès et des postures) et les running gags (Isaac Newton, la coccinelle…)

En 1972, un autre collaborateur de Pilote, ami de Gotlib, Nikita Mandryka, se voit refuser par Goscinny une histoire du Concombre masqué. Déçu, il propose alors à Gotlib de créer leur propre journal. Avec l'aide de Claire Bretécher, ils lancent ainsi en 1972 L'Écho des savanes, journal soixante-huitard underground inspiré du Zap Comics de Robert Crumb. Gotlib s'y défoule en abordant tous les sujets interdits dans Pilote : la pornographie, le blasphème, la scatologie, le gore et la psychanalyse.

Gotlib offre un jour un numéro de L'Écho des savanes à Goscinny, ce qui enflamme sa colère, déjà bien entamée par l'atmosphère délétère à Pilote depuis la tentative de pustch par Jean Giraud en 1968, puis aggravée lorsque Cavanna ordonne aux dessinateurs de Charlie Hebdo de ne plus travailler pour Pilote. Les relations entre Goscinny et Gotlib autrefois amicales virent à l'aigreur, jusqu'à ce qu'il quitte définitivement Pilote!

En 1993, il publie son premier récit autobiographique : "J'existe, je me suis rencontré", il y raconte avec humour et délicatesse les souvenirs de cet enfant juif qui galopait entre la rue Ferdinand-Flocon et la rue Ramey, au cœur du dix-huitième arrondissement parisien.

                 GOTLIB_80

 

Posté par LE BLOG DE FANFG à 09:51 - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 août 2019

LEV KAPLAN

MERCI A leo klap - SITE OFFICIEL : https://www.kaplan-art.de/

Lev Kaplan est né à Lougansk (Ukraine) le 12 mai 1967. Il est diplômé d'une école d'art pour enfants et a passé de nombreuses années de sa vie à Kiev, où il a étudié l'architecture. En 1992, il a quitté l'Ukraine pour l'Allemagne. Il vit aujourd'hui à Stuttgart où il travaille comme directeur de création dans une agence de publicité. 

          Lev_Kaplan

Il consacre tout son temps libre à la peinture, aux graphiques et à l'illustration de livres pour enfants.

SON BLOG : https://www.kaplan-art.de/blog/

kaplan Lev_Kaplan_6

 

Posté par LE BLOG DE FANFG à 09:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]