MERCI INESVIGO ! - "Widerstehe doch der Sünde, BWV 54: 1. Aria "Widerstehe doch der Sünde"" de Philippe Herreweghe 

Frans Hals fut un peintre baroque néerlandais (Provinces-Unies), considéré, avec Rembrandt et Johannes Vermeer, comme l'un des plus importants du siècle d’or.

Les informations biographiques concernant Frans Hals sont assez lacunaires. On sait qu’il est né entre 1580 et 1583 à Anvers où son père était marchand de drap. La famille était catholique mais elle quitta Anvers après le siège de la ville par les armées espagnoles en 1584-85 (la ville perdit à cette occasion la moitié de sa population qui passa de 80 000 à 40 000 habitants environ). La famille Hals se réfugia à Haarlem, ville située à une vingtaine de kilomètres à l’ouest d’Amsterdam. L’apprentissage de Hals se déroule dans les années 1600-1603 dans l’atelier de Karel van Mander (1548-1606), peintre maniériste flamand également réfugié à Haarlem.

« C'est un enfant de famille magnifiquement doué et qui fait de la peinture pour vivre, cavalièrement, en gentilhomme, pressé de faire vite et d'en finir : le reste du temps en bon vivant, compagnon de la loge Liefde boven al (L'amour par dessus tout), avec des turbulences de conduite et d'humeur qui expliquent celles de sa brosse et lui donnent parfois affaire avec la police. » Ces lignes écrites en 1921 par Louis Gillet, décrivent bien l'image que l'on pouvait se faire alors de Frans Hals. Elles disent aussi la sympathie, un peu condescendante, à l'égard d'un homme dont les frasques présumées font sourire autant que la gaieté si souvent exprimée sur les visages de ses modèles.

Bien que sans doute d'origine flamande, c'est dans la ville hollandaise de Haarlem qu'à partir de 1591 au plus tard, il passe le reste de sa vie et fait carrière.

En 1610, Hals est déjà établi comme artiste peintre puisqu’il devient membre de la guilde de Saint-Luc d’Haarlem, corporation d’artistes locaux (peintres, sculpteurs). Il se marie une première fois vers 1611, puis à nouveau en 1617 à la suite du décès de sa première femme. Dix enfants naîtront de ces mariages dont plusieurs seront peintres.

 Le musée Frans Hals ou musée du Siècle d'Or est un musée situé dans la ville d'Haarlem aux Pays-Bas exposant des collections de particuliers néerlandais du xviie siècle. Il est installé dans l'hospice des vieillards, de style néo-classique néerlandais.

Artiste majeur, considéré comme l'un des grands maîtres du portrait, il a également réalisé, surtout au début de sa carrière, plusieurs scènes de genre.

Ses tableaux se distinguent par leur expressivité. Les coups de pinceau détachés sont caractéristiques de sa manière, et il participa à l'introduction de cette vivacité de style dans l'art néerlandais. Hals contribua aussi, avec ses portraits de garde civile et de régents, à l’évolution du portrait de groupe au XVIIème siècle.

Son style devait par ailleurs exercer une influence considérable, plus de deux siècles après lui, sur les représentants des courants réaliste – comme Gustave Courbet –, et impressionniste – comme Van Gogh!  Il décède à Haarlem26 août 1666)  (SUITE SUR WIKIPEDIA)!!!

                           hals_copie_d_un_autoportrait_original_perdu_v1650 autoportrait 1650