JEAN ROCHEFORT QUI DANSE  !! " LE MARI DE LA COIFFEUSE"  Film français réalisé par Patrice Leconte, sorti en 1990.!

À l'aube de l'adolescence, Antoine connaît ses premiers émois amoureux dans le fauteuil du salon de coiffure de la plantureuse madame Shaeffer. C'est sûr, plus tard, il épousera une coiffeuse. Devenu adulte, il rencontre en Mathilde la coiffeuse de ses rêves. Le coup de foudre est réciproque ; ils se marient et vivent au quotidien un amour simple et fusionnel, charnel et spirituel...

 Jean Rochefort fut un acteur français, né et mort à Paris (29 avril 1930-9 octobre 2017)

À l'instar de ses amis de la « bande du Conservatoire » comme Jean-Pierre Marielle et Philippe Noiret, Jean Rochefort s'est peu à peu imposé comme une figure du cinéma français dès les années 1960. Reconnaissable à sa voix chaude et à sa moustache, il a joué dans cent treize films (cent cinquante en comptant les téléfilms) jusqu'à son dernier rôle dans Floride, en 2015.

D'abord voué aux seconds rôles, notamment aux côtés de Jean-Paul Belmondo dans CartoucheLes Tribulations d'un Chinois en Chine ou L'Héritier, il devient un acteur de premier plan à partir de 1972 dans Les Feux de la Chandeleur, aux côtés d'Annie Girardot et Claude Jade. Il s'installe ensuite au sommet de l'affiche de nombreux films français notables, parmi lesquels Le Grand Blond avec une chaussure noire avec Pierre RichardL'Horloger de Saint-Paul avec Philippe NoiretQue la fête commenceUn éléphant ça trompe énormément et sa suite, Nous irons tous au paradisLe Crabe-tambourLe MoustachuTandemLe Mari de la coiffeuseRidicule, ou encore Le Placard. Alternant des rôles dans des films grand public et des films d'auteurs, il est devenu une figure emblématique du cinéma français.

Plusieurs fois récompensé, Jean Rochefort remporte notamment le César du meilleur acteur dans un second rôle pour Que la fête commence en 1976 et le César du meilleur acteur pour Le Crabe-tambour en 1978, puis reçoit un César d'honneur en 1999, couronnant l'ensemble de sa carrière. (SUITE SUR WIKIPEDIA)

                                         jean_rochefort