IL VA NOUS MANQUER!!!

L'INVITE" de TV5MONDE présenté par Patrick SIMONIN le 23/09/10: L'honorable et célèbre sociétaire de l'Académie française nous offre une nouvelle fois ses leçons d'optimisme grâce à son livre "C'est une chose étrange à la fin que le monde".! 2010

 Jean d’Ormesson, parfois surnommé Jean d’O, né le 16 juin 1925 à Paris fut un écrivainjournaliste et philosophe français.

Jean d'Ormesson meurt d'une crise cardiaque dans la nuit du 4 au 5 décembre 2017, à son domicile de Neuilly-sur-Seine, à l'âge de 92 ans

 Écrivain prolifique, il est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages, allant de grandes fresques historiques imaginaires (La Gloire de l'Empire, 1971) aux essais philosophiques dans lesquels il partage ses réflexions sur la vie, la mort ou l’existence de Dieu (Je dirai malgré tout que cette vie fut belle, 2016). Il devient membre de l’Académie française en 1973.

 Également collaborateur au journal Le Figaro, il est très présent dans des émissions télévisées littéraires ou plus généralistes, où il est régulièrement invité pour son érudition et son art de la conversation.!!

Jean d'Ormesson est élu à l'Académie française le 18 octobre 1973, au fauteuil 12, face à Paul Guth, succédant à Jules Romains mort l'année précédente!.

Il fait campagne pour défendre la réception sous la coupole de Marguerite Yourcenar, la première femme admise à l'Académie en 19807,25; il répond à son discours de remerciement en 1981 et reçoit également Michel Mohrt en 1986 et Simone Veil le 18 mars 2010.

Il était le benjamin de l'Académie française à son entrée

Le 27 novembre 2014, Jean d'Ormesson est fait grand-croix de la Légion d'honneur par le président de la République François Hollande.

En janvier 2015, les éditions Gallimard annoncent l'entrée de l'œuvre de Jean d'Ormesson au sein de la collection de la bibliothèque de la Pléiade.

 Il est officier de l'ordre national du Mérite, commandeur dans l’ordre des Arts et des Lettres et commandeur de l'ordre national de la Croix du Sud (Brésil).

En 2011, il est le parrain des élèves qui ont, en 2010, intégré l'École des mines d'Alès

Jean d'Ormesson se considère comme « un homme de droite — un gaulliste avéré, mais un gaulliste européen — qui a beaucoup d'idées de gauche : des idées d'égalité et de progrès!

Jean d'Ormesson se consacra à l'écriture de nombreux romans, qui échappent souvent aux conventions du genre romanesque : les intrigues sont construites autour de plusieurs personnages, les digressions sont nombreuses, les anecdotes personnelles de l'auteur, teintés d'humour et d'érudition, ornent le récit! Les fictions de Jean d'Ormesson constituent souvent méditation sur le temps qui passe et prennent parfois l'allure d'un traité de vie : La Gloire de l'EmpireDieu, sa vie, son œuvreHistoire du Juif errantLa Douane de merPresque rien sur presque tout.

La dimension autobiographique est toujours très présente, en particulier dans Du côté de chez JeanAu revoir et merciLe Rapport GabrielC'était bien, livres à mi-chemin entre le récit et l'essai, où Jean d'Ormesson parle de lui-même, tout en inventant certains détails de sa vie sur le ton de la fausse confidence ou de la fausse modestie. Dans ses derniers livres, il explore d'autres voies en relatant d'outre-tombe sa propre vie passée (Voyez comme on danse) ou en adoptant un registre plus mélancolique (Une fête en larmes)!

Ouvrages

Filmographie