UN FILM  GRANDIOSE DE REALISATION QUI A CREE LA POLEMIQUE! 

Avec un budget de production de  2,15 milliards (33 millions $ US), Padmaavat est l' un des plus chers films indiens jamais fait.

"Padmaavat" a fait face à de nombreuses controverses. Au milieu des protestations violentes, une prime a été placée sur l'équipage et sa libération a été retardée indéfiniment. En décembre, le Conseil central de la cinématographie a approuvé le film avec peu de changements, ce qui inclut l'ajout de plusieurs clauses de non-responsabilité et un changement de titre.  "Padmaavat" a été reporté pour la libération le 25 janvier 2018 en 2D, 3D et IMAX 3D formats, ce qui en fait le premier film indien à sortir en IMAX 3D. 

"Padmaavat" a reçu des critiques mitigées. Les critiques ont loué les visuels, la cinématographie et la représentation de Khilji par Singh, mais ont critiqué son scénario, son exécution, sa longueur et son adhésion aux mœurs patriarcales régressives! critiques ont également détesté la représentation de Khilji en tant que roi musulman mauvais stéréotypé et Ratan Singh en tant que roi hindou juste! En dépit de ne pas être libéré dans certains états de l'Inde, il a produit plus de 5.64 milliards de  (86 millions de dollars) au box-office, devenant un commercial succès et l'un des films indiens les plus rentables de tous les temps. 

                                                  Padmaavat_poster

Sanjay Leela Bhansali  réalisateur, scénariste et producteur indien né en 1963 à Mumbai. On lui doit notamment les films Devdas (2002)1 et Black(2005). Dans un film de Sanjay Leela Bhansali, les images et la musique sont intimement liées, créant ainsi une atmosphère particulière, une identité forte. Sanjay Leela Bhansali reconnaît lui-même ne commencer la réalisation d’un film qu’après avoir complètement défini un univers musical.

 Sanjay Leela Bhansali , le cinéaste avait déjà dirigé cette histoire au prestigieux Théâtre du Châtelet de Paris,  il décida de la porter à l’écran. Ranveer Singh pourrait tenir un des rôles masculins. « Bajirao Mastani », le dernier film de Sanjay Leela Bhansali, lui a rapporté un National Award. Les attentes des fans vont grandissant avec chaque film du réalisateur. Et à chaque fois, le cinéaste tente de tourner un film encore plus grandiose que le précédent. Sanjay Leela Bhansali envisage de porter à l’écran son ‘ballad opera’ sur Padmavati.

 Selon une source, le film a été intitulé « Padmavati » écrit par Prakash Kapadia. Mieux connu pour son association avec le célèbre réalisateur de Bollywood, Sanjay Leela Bhansali, Prakash Kapadia est un écrivain indien qui travaille principalement dans les séries de cinéma et de télévision de Bollywood. 

padmavati_r_alisateur REALISATEUR   Sanjay Leela Bhansali et Deepika Padukone (Padmavati)

 SYNOSIS : Padmavati, reine de Mewar au début du 14ème siècle, était connue bien sûr pour sa beauté, mais surtout pour son courage face à l’envahisseur qui assiégeait son royaume. Padmaavat est la légende de cette reine pour qui l'honneur était au dessus de tout

Adaptation au cinéma d’un poème indien écrit au XVIe siècle par un musulman soufi, et qui compte l’histoire tragique et totalement fictionnelle d’une reine hindoue, Padmavati, qui, en 1540, sous la menace d’un empereur musulman moghol, préfère se jeter sur le bucher de son mari, plutôt que de se soumettre à l’occupant.

Rani Padmini, aussi connue comme Padmavati, était la reine de Merwar, renommée pour sa beauté et son intelligence. Quand le second roi de la dynastie Khilji, Alauddin, avait signifié son intention de rencontrer la reine, son mari, le roi Raja Ratan Singh, avait persuadé sa femme Padmavati de l’accepter même si c’était contre les règles pour une reine hindoue. Sa beauté n’avait pas seulement séduit Alauddin, mais le roi de Khilji était devenu obsédé par elle. Il décida de se battre contre Ratan Singh. Ratan, dont l’armée était comparativement petite et faible, perdit cette bataille. L’amour pour Ratan et la peur d’Alauddin avaient poussé Padmavati à opter pour le « Jauhar ». Selon cette pratique, une reine et les membres féminins de la famille royale des royaumes dirigés par des Rajputs doivent s’immoler sur un bûcher quand le roi a perdu une bataille.

                  padmaavati_dessin    le JAUHAR