MERCI A lyrik13travel

Honoré Daumier (Marseille 26 février 1808 - Valmondois 10 février 1879), fut un graveur, caricaturiste, peintre et sculpteur français, dont les œuvres commentaient la vie sociale et politique en France au XIXe siècle.

              daumier

Dessinateur prolifique, auteur de plus de quatre mille lithographies, il est surtout connu pour ses caricatures d'hommes politiques et ses satires du comportement de ses compatriotes.

La valeur de sa peinture a aussi été reconnue, bien qu'à titre posthume seulement. Il est considéré de nos jours peut-être comme l'un des plus grands peintres français du XIXe siècle. Il a changé la perception que nous avons sur l'art de la caricature politique.

Son style pictural diffère de son travail graphique, il est difficile de reconnaître le créateur de Robert Macaire, des Bas bleus, des Bohémiens de Paris, et des Masques, dans les tableaux du Christ et ses Apôtres (Rijksmuseum d'Amsterdam) ou, dans son Bon Samaritain, son Don Quichotte et Sancho Panza, son Christ moqué, ni même dans les esquisses de la collection Ionides de South Kensington.

Daumier est l'un des premiers peintres qui ait abordé des sujets réalistes, quand bien même son style en est fort éloigné ; l'on pourrait parler de réalisme intériorisé : "Il est plus un réaliste d'intention qu'un réaliste de fait, et cette étiquette, qui lui est fréquemment apposée, n'est généralement due qu'à l'énoncé de ses oeuvres. (..)

Contrairement à Courbet, il prend toujours du recul par rapport à la réalité, lui imposant l'empreinte profonde de son individualité." Sa peinture, restée souvent confidentielle, mais néanmoins connue des plus grands, n'a guère rencontré de succès jusqu'à l'année qui a précédé sa mort, en 1878, lorsque Paul Durand-Ruel a accueilli ses œuvres dans ses galeries pour démontrer l'étendue du talent de celui qui fut surnommé le « Michel-Ange de la caricature ».

La valeur de son œuvre peint, (quelque cinq cents tableaux), Daumier est considéré de nos jours comme l'un des plus grands peintres français du XIXème siècle.

   daumier_1934

Entre 1830 et 1835, il réalisa environ 1 000 gravures sur bois et 4 000 lithographies, principalement pour des journaux libertaires dont, parmi les plus connues figurent :

  • Gargantua (1831), une caricature lithographique de Louis-Philippe Ier qui lui valut six mois de prison ;
  • Un portrait-charge sculpté de Charles Philipon (1833), journaliste et directeur de La Caricature et du Charivari ;
  • Le Wagon de troisième classe (1864), une peinture qui dénonce la pauvreté ;
  • Les Amateurs d'estampesmusée national des beaux-arts d'Alger.  

                 DAUMIER_LIVRE