Le film d'animation "Promenade à Nemausus" est une restitution de la ville antique au IIe siècle de notre ère. Réalisé à partir des données archéologiques, il rassemble et interprète les connaissances et les résultats de la recherche actuels. Les images restituent des monuments disparus (arc de triomphe, porte de Cadereau, théâtre, sanctuaire de la Source) et replacent dans le contexte urbain les monuments encore en élévation

Nîmes est une commune du sud-est de la Francepréfecture du département du Gard en région Occitanie. Ses habitants se nomment les Nîmois.

Située entre la mer Méditerranée et les montagnes des Cévennes, la ville se trouve sur l'axe très fréquenté reliant la basse vallée du Rhône à la plaine languedocienne. Peuplée de 151 075 habitants au 1er janvier 2014, la ville de Nîmes connaît en période estivale un afflux notable de touristes venus visiter ses monuments et participer à ses férias et festivals.

La fondation de Nîmes remonte à l'Antiquité. De la période romaine, Nîmes conserve des monuments tels que les arènes, la Maison Carrée ou encore la tour Magne au pied de laquelle se situe le site du sanctuaire de la Fontaine. Ce riche passé antique lui vaut le surnom de « Rome française ». Ville à la fois romaine, camarguaise, cévenole, languedocienne, provençale et hispanique, fief protestant depuis le XVIe siècle et centre de production de tissus à partir du XVIIIe siècle, avec notamment la toile denim, Nîmes possède une culture et une histoire abondantes et reste une ville à forte identité.

La valorisation de son patrimoine historique, culturel et architectural a permis à la ville d'obtenir le label de Ville d'art et d'histoire. Depuis 2012, date de son inscription sur la liste indicative française, Nîmes travaille son dossier de candidature sur le thème « Nîmes, l'Antiquité au présent » pour l'inscription de la cité bimillénaire au patrimoine mondial de l'UNESCO!

Époque pré-romaine

Strabon et Pline rapportent qu’une peuplade celte se serait établie dans la région et aurait fondé, sur le territoire de la ville de Nîmes, l’antique capitale des Volques Arécomiques. Cette dernière devint maîtresse de vingt-quatre bourgs considérables. Durant l'âge du fer (II  -VIIIe – av. J.-C.), Nîmes constitue l'un des principaux oppida de la Celtique méditerranéenne.

À Nîmes, les Volques Arécomiques s'installent près de la source de la Fontaine. Là, au pied du mont Cavalier, un sanctuaire se crée et la source est divinisée. C'est à cette époque qu'est notamment édifiée la tour Magne, au sommet du mont Cavalier, qui sera plus tard intégrée à l'enceinte romaine.

(SUITE SUR WIKIPEDIA)

                                   mus_e_beaux_arts_n_mes MUSEE DES BEAUX ARTS DE NÎMES

.