MERCI A Patrick Guillot - * musique : Patrick Guillot / avec une participation d'Adam Carpels * lecture d'extraits du livre de Chaissac : "Hippobosque au Bocage" * reproductions des œuvres de Chaissac, et de ses portraits (Doisneau, Ehrmann) extraites du livre : "Gaston Chaissac / Poète rustique et peintre moderne" Editions Actes Sud / Musée de Grenoble!!

Gaston Chaissac, né le 13 août 1910 à Avallon (Yonne) et mort le 7 novembre 1964 à La Roche-sur-Yon (Vendée), fut un peintre et poète français.

Il est également connu pour ses nombreuses correspondances, mais aussi textes et poèmes publiés entre autres à la NRF et dans Les Cahiers de la Pléiade!!

https://www.gaston-chaissac.org/

chaissac

Chaissac et l’art brut

Les relations entre Gaston Chaissac et Jean Dubuffet ont été pour le moins tumultueuses, mais hautement symptomatiques de l’histoire et de l’évolution de l’art brut.

Chaissac est très tôt intégré à la collection de Dubuffet, et exposé dès 1948 avec les autres créateurs du Foyer de l’art brut (qui deviendra la Compagnie de l’art brut, puis la Collection de l'art brut). Mais en 1963 est créée la seconde Compagnie de l’art brut, au moment du retour de la collection d’Amérique. Dubuffet doit alors revoir les fondements idéologiques qui définissent l’art brut, ce qui aboutit à la création d’une « Collection annexe » (qui prendra le nom définitif de Neuve Invention en 1982) dans laquelle il place Chaissac :

« Le silence et le secret restent pour Jean Dubuffet les fondements inhérents à la véritable production artistique ; le créateur autodidacte œuvre pour son propre usage, sans aspirer à la communication ni à la diffusion de ses travaux. Dubuffet pousse alors sa théorie socio-esthétique à ses limites et dénonce la contradiction existant entre la production d’art et la reconnaissance sociale. »

« Vous ne pouvez pas être un créateur et être salué par le public de ce titre. […] Il faut choisir entre faire de l’art et être tenu pour un artiste. L’un exclut l’autre. »— Lettre à Pierre Carbonel

Dubuffet retire alors quelques créateurs du groupe de l’art brut et transfère leurs productions dans les collections annexes – tel est le cas pour Gaston Chaissac, Philippe Dereux et Ignacio Carles-Tolra.

Plus que tout autre, le transfert de Chaissac a été et reste un sujet de polémique. Nombreux sont ceux qui ont accusé Dubuffet de l’avoir enrôlé dans l’art brut, de l’avoir pillé et plagié pour finalement le renier en le reléguant dans les collections annexes. Dans un premier temps, Dubuffet a vu en Chaissac l’homme du commun créateur, cette figure essentielle de sa conception philosophique et artistique. Puis il a révisé son jugement, tenant compte non seulement du bagage culturel de Chaissac mais aussi de sa connaissance et de ses liens toujours plus importants avec la vie parisienne. Chaissac est « trop informé de ce que font les artistes professionnels »!! (SUITE SUR WIKIPEDIA)

                                    Gaston_Chaissac