MERCI A musicyarte - MUSIQUE : Isaac Albéniz "Evocación"

Antoni Gaudí i Cornet, né le 25 juin 1852 à Reus ou Riudoms1 et mort le 10 juin 1926 à Barcelone,fut un architecte catalan de nationalité espagnole et principal représentant du modernisme catalan.

                   antoni_gaudi

 Son travail a marqué de façon durable l'architecture de Barcelone et constitue une « contribution créative exceptionnelle […] au développement de l'architecture et des techniques de construction ». À ce titre, sous le nom d'« Œuvres de Gaudí », sept de ses œuvres ont été inscrites par l'UNESCO au patrimoine mondial de l'Humanité : le parc Güell, le palais Güell, la Casa Milà, la Casa Vicens, la façade de la Nativité et la crypte de la Sagrada Família, la Casa Batlló et la crypte de la Colonia Güell.

Doté d'une intuition et d'une capacité créative hors du commun, Gaudí concevait ses immeubles de manière globale, depuis les questions structurales jusqu'aux aspects fonctionnels et décoratifs. Il étudiait ses créations dans les moindres détails, intégrant à l'architecture toute une série d'ouvrages artisanaux dont il maîtrisait lui-même les techniques à la perfection : la céramique, la verrerie, la ferronnerie, la charpente, etc. C'est ainsi qu'il introduisit de nouvelles techniques dans le traitement des matériaux, comme son célèbre trencadis, fait de pièces de céramiques cassées.

Après des débuts influencés par l'art néogothique, comme par certaines tendances orientalistes, Gaudí aboutit à l'art nouveau (modernisme catalan), à l'époque de sa plus grande effervescence, entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe.

Cependant, l'architecte de Reus alla au-delà de l'art nouveau orthodoxe, créant un style personnel basé sur l'observation de la nature, ainsi que par l'utilisation de surfaces géométriques réglées comme le paraboloïde hyperbolique, l'hyperboloïde, l'hélicoïde et le conoïde. Bien souvent, ses réalisations ne possèdent pas d'angles droits, et sont ondulantes et asymétriques.

L'architecture de Gaudí est également profondément marquée par la recherche de nouvelles solutions structurales, qu'il atteignit au terme d'une vie entièrement dédiée à l'analyse de la structure optimale de l'immeuble, intégré dans son environnement, et synthèse de tous les arts et métiers.

Par l'étude et la pratique de solutions nouvelles et originales, l'œuvre de Gaudí trouve son aboutissement dans un style organique, inspiré par la nature, mais qui ne perd rien de l'expérience apportée par les styles antérieurs, une œuvre architectonique qui est une symbiose parfaite de la tradition et de l'innovation.

C'est ainsi que toute son œuvre est marquée par ce qui furent les quatre passions de sa vie : l'architecture, la nature, la religion et l'amour de la Catalogne.

L'œuvre de Gaudí a atteint au cours du temps une large diffusion internationale. Les études sur sa conception de l'architecture sont innombrables. De nos jours, il est admiré aussi bien par les professionnels que par le public en général : la Sagrada Família est actuellement un des monuments les plus visités d'Espagne

 l'architecture de Gaudi, inspira le célèbre artiste et architecte autrichien Friedensreich Hundertwasser pour son utilisation de nombreuses couleurs, de courbes, et de murs « en vague »

L'artiste/artisan catalan est tombé dans l'oubli au début du XXe siècle également pour une autre raison : bien que ses œuvres aient été exécutées par de nombreux assistants et disciples, Gaudí n'a pas créé d'école propre, car il ne s'est jamais consacré à l'enseignement et n'a pratiquement pas laissé d'écrit.

Certains de ses collaborateurs ont suivi ses traces de près, surtout Francesc Berenguer et Josep Maria Jujol ; d'autres comme Cèsar MartinellFrancesc Folguera et Josep Francesc Ràfols, ont évolué vers le noucentisme, s'écartant du sillage du maître59. Malgré cela, on peut percevoir une certaine influence du créateur de la Sagrada Família chez certains architectes modernistes – ou qui ont participé au Modernisme – qui n'ont pas eu de contact direct avec Gaudí, comme Josep Maria Pericas (Casa Alòs, Ripoll), Bernardí Martorell (cimetière de Olius) ou Lluís Muncunill (Masía Freixa, Terrassa).

Malgré tout, Gaudí a laissé une profonde empreinte dans l'architecture du xxe siècle : des architectes comme Le Corbusier se sont déclarés admirateurs de l'œuvre de l'architecte catalan, et d'autres comme Pier Luigi NerviFriedensreich HundertwasserOscar NiemeyerFélix CandelaEduardo Torroga ou Santiago Calatrava restent débiteurs du style inauguré par Gaudí. Frei Otto a employé les formes gaudiniennes dans le Stade olympique de Munich.

Au Japon, l'œuvre de Kenji Imai est d'une évidente influence gaudinienne, comme on peut l'apprécier dans le Mémorial aux 26 martyrs du Japon à Nagasaki (Prix National d'Architecture du Japon en 1962), où l'on remarque l'emploi du célèbre « trencadis » de l'architecte de Reus

 D'un autre côté, le travail d'enseignement et de recherche mené par les critiques d'art depuis les années 1950 a rendu à l'artiste l'importance qu'il méritait dans l'architecture du XXe siècle.

antoni_gaudi5

Gaudí étant d'une religiosité profonde et ayant mené une vie ascétique, sa béatification a été proposée, et le processus a été initié en 1998 par l'archevêque de Barcelone, Ricard Maria Carles. La procédure pour sa béatification a été entamée par l'Église catholique.!

jardins_artigas_dantoni_gaudi_4 JARDINS ARTIGAS